Rencontre avec Raphaël Imbert jeudi 14 mars à 18h30

La Carline 
reçoit 
Raphaël Imbert,

pour la sortie de son livre 
paru aux éditions François Bourin

Jazz Supreme

jeudi 14 mars à 18h30

Jazz Supreme, musique d'initiés, de mystiques, de prophète ? est le fruit exceptionnel d'une recherche de près de dix ans menée, entre autres, au sein de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en anthropologie. S'y déploie une histoire secrète du jazz : là où il s'avère qu'une influente franc-maçonnerie noire américaine a initié la plupart des jazzmen – à commencer par Cab Calloway ou Ellington – des années 1920, 1930 ou 1940. Et où il est révélé que l'incantation mystique de John Coltrane s'appuyait sur d'inédites, et musicales, stratégies rituelles. C'est que le jazz est d'abord un acte spirituel, affirme Raphaël Imbert : un art de l'instant pleinement présent.
Raphaël Imbert, 38 ans, est reconnu comme l'un des jazzmen majeurs de sa génération. 
Musicien autodidacte, il poursuit un chemin atypique dans la grande famille du Jazz et des musiques improvisées, artiste et pédagogue exigeant, arrangeur et improvisateur recherché. L’un de ses domaines de prédilection est le spirituel dans le Jazz. 
Sorti en 2008, son album Bach Coltrane, qui croise deux géants que tout semble séparer, a rencontré un remarquable succès critique et public. Il publie aujourd'hui l'album Heavens, Amadeus & the Duke.
  

Rencontre avec Pierre Lieutaghi jeudi 15 novembre à 18h 30



La Carline reçoit 

Pierre Lieutaghi 

pour la sortie de son livre, 
paru début novembre aux éditions Thierry Magnier :

Simples Mercis, des ex-voto végétaux


Le jeudi 15 novembre à 18h30

De la capucine à l'olivier en passant par l'aspérule ou la sarriette, cet album pour adulte est un hymne à toutes les plantes qui soignent, qu'elles poussent au bord des routes ou dans les bois, qu'elles se mangent ou se badigeonnent sur une plaie, qu'elles aident les cheveux à repousser ou qu'elles guérissent la toux... Racontées dans des textes truculents et poétiques sous forme d'ex-voto signés Pierre Lieutaghi, écrivain et ethnobotaniste de renom, ces plantes se dévoilent dans les gravures de Christine Morel.


Pierre Lieutaghi, écrivain, ethnobotaniste, vit en haute Provence depuis 1965. Attaché au Muséum national d'histoire naturelle (Paris) et à l'Institut d'ethnologie méditerranéenne et comparative (Aix-en-Provence), lauréat de l'Académie des Sciences, il a publié une quinzaine de livres et de nombreux articles où sont abordés les aspects majeurs des relations plantes/sociétés dans nos pays. Concepteur des jardins ethnobotaniques de Salagon, à Mane (04), il co-dirige dans le même lieu un séminaire d'ethnobotanique du domaine européen. Dans les marges de la recherche, il conduit aussi un travail d'écriture




Christine MOREL

Christine Morel est née en 1957 dans un petit village bas normand. Elle commence des études de biologie à l'université, et par conséquent entre aux Beaux-Arts. Tout en poursuivant son activité artistique (photo et peinture), elle travaille pour les décors de théâtre. En 1990, elle redécouvre la gravure qu'elle avait peu utilisée auparavant et elle l'adopte comme moyen d'expression privilégié . En 2001, elle entreprend une formation de yoga qui lui fait découvrir une autre approche du monde. Ces expériences successives ont doucement mais résolument orienté son travail autour du thème de la nature et de ses rapports avec l'homme et l'animal.